Actualité

 

Le programme chinois accélère, l'éclairage de la situation par Sylvestre Huet (21 février 2018)


A l'occasion de son récent voyage en Chine, le Président de la République et son homologue chinois ont présidé à la signature de différents contrats, dont certains touchant les partenariats franco-chinois en matière nucléaire. Pendant deux ou trois jours vous avez donc pu apprendre quelques aspects de cette très longue coopération : réacteurs, combustibles, peut-être bientôt aussi dans l'aval du cycle (retraitement et MOX).
Les médias ont très peu mentionné l'ampleur du programme chinois en matière nucléaire. Il nous semble donc pertinent de porter à votre connaissance le texte posté le 8 janvier par Sylvestre Huet sur son blog Sciences² hébergé par Le Monde http://huet.blog.lemonde.fr/page/2/ un texte court mais complet, retraçant très brièvement les réalisations de la Chine dans le domaine nucléaire au cours des 40 dernières années et intitulé Le nucléaire chinois accélère en 2018.
Sylvestre Huet est un journaliste bien connu et respecté dans nos milieux scientifiques et techniques et son texte mériterait de servir de référence. Nous espérons qu'il ne nous en voudra pas de le placer sur notre site.
Lire la suite ici.



C'est l'énergie finale ... (air connu) (08 février 2018)

Afin d'éclairer le débat et la réflexion des citoyens et des décideurs au moment où démarre en France le débat public sur la Programmation Pluriannuelle de l'Energie (PPE), nous souhaitons porter au débat l'article C'est l'énergie finale ... (air connu) qui rappelle un certain nombre de principes, d'écueils, voire d'erreurs à éviter. Notre pays est un champion reconnu : notre électricité y est largement dé-carbonée, fiable, compétitive, respectueuse de l'environnement et des ressources naturelles, elle contribue aujourd'hui à notre indépendance énergétique comme à nos exportations d'électricité et à notre balance commerciale. Dans le monde, la consommation électrique est appelée...
Lire la suite ici.



En France un vent moins hostile semble souffler à l’égard du nucléaire (02 janvier 2018)

Depuis quelques mois malgré l’approche de l’hiver, il nous arrive de temps à autre de ressentir comme un air nouveau, de sentir un regard nouveau et moins hostile à l’égard de l’industrie nucléaire. Nous n’attendons pas qu’on en vante les mérites peut-être cela viendra-t-il un jour, non aujourd’hui on souligne simplement le fait que n’émettant pas de gaz à effet de serre elle ne contribue pas au dérèglement climatique. Par les temps qui courent c’est une vertu non négligeable qui a été complètement occultée naguère lors du débat sur la Loi de transition énergétique. L’édito joint rappelle quelques faits saillants des derniers mois dont certains illustrent la nouvelle ambiance.
Lire la suite ici.



Les éditos de l'année 2017 ont été passés en historique et sont consultables via le menu de gauche ou en cliquant ici.