Les énergies fossiles

 

Les énergies fossiles se sont constituées au cours des âges géologiques, à partir de substances organiques hydrocarbonées qui se sont trouvées enfouies par les mouvements de l'écorce terrestre. Ainsi une partie de la biomasse terrestre a pu se transformer (se "fossiliser") et donner naissance au charbon, au  pétrole et au gaz naturel, qui se trouvent sélectivement dispersés dans le sol.

 

Ces champs houillers, pétrolifères ou gaziers ne représentent qu'une infime fraction de la la croûte terrestre. Les stocks sont donc limités. La présente rubrique fait un point sur ces trois sources d'énergies.

 

 

De même, les gisements de lignite sont le résultat du processus de fossilisation de végétaux en tout début de cycle. Cela est, a fortiori, le cas de la tourbe. Ces matières, encore chargées de composants organiques plus volatils, sont donc relativement peu riches en carbone et donc peu energétiques par rapport au charbon, dont la variété la plus calorifique est l'anthracite.