Le Nucléaire

 

Utiliser les propriétés de la fission nucléaire pour produire, à des fins civiles, de l’énergie et particulièrement de l’électricité présente de nombreux avantages (voir la rubrique « L’Energie »). Cette technique permet aujourd’hui de produire environ le quart de l’électricité dans les pays de l’O.C.D.E.

 

Elle a souvent été présentée comme une technique particulièrement risquée, desservie sans doute par l’image primaire mais forte de l’arme nucléaire avec laquelle un réacteur n’a pourtant guère de point commun, diabolisée même par un lobby antinucléaire fondamentaliste. L’accident de Tchernobyl, enfin, essentiellement dû à l’absence de culture de sûreté et à la situation politique de l’ex-URSS a causé la méfiance de l’opinion à l’égard de cette industrie.

 

Il est donc indispensable d’expliquer le plus simplement et le plus clairement possible en quoi consiste cette technique en commençant par exposer ce qu’est la radioactivité, en expliquant ensuite comment fonctionne un réacteur, quels en sont les différents types, comment on peut tirer le meilleur parti de la matière nucléaire en l’utilisant de la façon la plus exhaustive en recyclant, comme dans d’autres industries, tout ce qui peut l’être (cycle du combustible) et comment le nucléaire peut contribuer au développement durable à condition d’être employé dans de bonnes conditions de sûreté et en traitant convenablement les déchets et les rejets.

 

Comme toute industrie, le nucléaire présente des risques qu’il ne faut pas sous-estimer mais qu’il faut maîtriser avec un grand souci de rigueur. Des études préliminaires poussées avant de construire les installations, des exploitants bien formés, expérimentés et responsables, une surveillance exercée par des autorités indépendantes et compétentes sont les garanties de cette maîtrise ; elles existent en particulier dans notre pays et doivent permettre de voir le nucléaire jouer le rôle qu’on attend de lui sans laisser se développer des peurs irrationnelles.

Le lecteur pourra lire la positon de l'UARGA concernant l'utilité actuelle de l'énergie nucléaire en lisant la réponse faite à un de ses lecteurs à ce sujet.